Un siècle a passé et les souvenirs sont présents dans les familles...

Les habitants de la commune sont venus nombreux à l'occasion des cérémonies commémorant l'armistice du 11 novembre 1918, les anciens mais aussi beaucoup de leurs enfants et petits enfants.

Ceux-ci à l'intiative des institutrices, avec les anciens combattants de Tréal, l'équipe paroissiale, et la bienveillante organisation de Pierre Colombéron, ont chanté la Marseillaise et nommés tous les jeunes hommes de la commune, partis sur les champs de bataille et qui ne sont jamais revenus dans leur famille.

A 11h, au moment où nos vieilles cloches de l'église ont de nouveau carilloné la fin de la guerre, tout le monde est sorti suivre le cortège jusqu'au momnument aux morts, déposer une gerbe portée par Alexi Joly au nom de tous les jeunes de la commune.

Un symbole éloquent de la mémoire qui est maintenant transmise à la nouvelle génération.