La chapelle Saint Cornély

L'église paroissiale primitive est une construction ogivale, dédiée à sainte Zéphirine. Au XIXe siècle, l'édifice nécessitant de sérieuses réparations, une nouvelle église est construite au lieu-dit La Villio. L'ancienne est détruite en 1887. Seul le transept est conservé, qui devient une chapelle dédiée à saint Cornély, protecteur des troupeaux. La date de 1624, gravée au-dessus du linteau d'une porte emmurée, indique une restauration. L'écusson des seigneurs de Tréal, plusieurs fois répété sur les murs de l'église initiale, orne encore la chapelle.


 

LE MOULIN DE BONNES RENCONTRES

De ce moulin à vent, à encorbellement dit « à petit pied », seules subsistent la construction en pierre et la toiture.


 

LE MANOIR DE LA GUICHARDAYE

XVI-XVIII ème siècle

Les dépendances datent du XV ème siècle.

Le manoir possédait une chapelle.


LA FONTAINE- LE LAVOIR                       LE FOUR A PAIN

Aujourd'hui inutilisés ils étaient regroupés autour du presbytère, à l'endroit où se situaient également les première habitations du village de la Villio.

Les commerces et les habitations se sont déplacés le long de la nouvelle rue du bourg lorsque celle-ci a été ouverte au début du 20ème siècle.

Le verger qui avait disparu depuis longtemps a été replanté en 2006, et le presbytère a été rénové en logements communaux.